CEDOBI
Éditions et collections
Année de publication
Auteurs
ISBN / num. pag.
pages

"mon ami et camarade Juan Miguel de Mora, l'un des derniers survivants des" volontaires de la liberté ", vient d'écrire, après plus de 60 ans de silence, l'histoire des derniers jours apocalyptiques qui ont vécu en 1938 dans la Sierra de Pandols au cours de la Bataille de l'Èbre, la plus sanglante et la plus féroce de toute la guerre espagnole.

Cette année-là de 1938, dans laquelle il a tourné 17, il avait déjà deux ans d'attente pour ce moment et quand le gouvernement de la République a retiré les brigades internationales, il a continué à se battre dans l'armée républicaine. Son odyssée mérite d'être connu et donc, avec une grande émotion, j'ai accepté de prolonger son récit tragique et émotionnel.
Lise London