CEDOBI
Date

Le mardi 25 octobre 2016, la découverte d'une plaque d'hommage aux brigades internationales s'est déroulée sur le Paseo de la gare de Albacete. Franc Rozman a été l'un des premiers volontaires de Yougoslavie en Espagne après le déclenchement de la guerre civile. Quartier-maître, est ensuite devenu lieutenant et commandant de bataillon d'une unité des brigades internationales. En 2011, il a reçu un hommage en Slovénie, la frappe d'une pièce de monnaie de deux euros.

C'est juste un exemple de plus de 35 000 personnes d'environ 53 pays dans le monde qui sont venus en Espagne pendant la guerre civile espagnole pour aider la République et ont combattu dans beaucoup de grandes batailles de la guerre. Ils ont essayé d'aider la République espagnole, victime du coup d'Etat des africains militaires, parmi lesquels était le général Francisco Franco-chef du fascisme espagnol-, soutenu par Adolf Hitler, le Führer de l'allemand Nazisno, et Benito Mussolini, Duce du fascisme italien. Dans le cadre d'un grand mouvement de solidarité, ils se sont battus pour la liberté et la démocratie en collaboration avec le peuple espagnol et c'était le premier acte de résistance internationale contre le fascisme.

La ville d'Albacete occupe une place unique dans l'histoire des brigades internationales, étant son siège dans la guerre et le centre de la mémoire tant pour les étrangers qui y résidaient que pour ses habitants. Ainsi, depuis le CEDOBI, au 80 anniversaire du début du conflit, cette plaque est dédiée aux brigades internationales pour leur solidarité avec l'Espagne et leur lutte contre le fascisme.